Superviser ses bases de données

De Overmon Wiki
Aller à : Navigation, rechercher

Introduction[modifier]

Parmi les machines qui peuplent un parc informatique, il en est certaines qui nécessitent souvent une attention particulière : ce sont celles qui hébergent les bases de données de l'entreprise.

Parce que ces bases contiennent des données critiques. Parce qu'elles sont un composant essentiel à vos applications métier. Ou bien, pour le dire plus simplement, parce qu'aucun business n'est possible de nos jours sans elles, il est devenu fondamental de leur apporter un soin constant.

Superviser ses bases de données a toujours été délicat. Que ce soit à travers les solutions open-source ou en utilisant les outils leaders du marché actuels, il était quasiment impossible d'éviter certains écueils, tels que :

  • obligation d'installer des procédures stockées sur les bases de données
  • cout spécialement prohibitif de certaines sondes propriétaires
  • complexité de mise en oeuvre
  • nombre d'alarmes trop important

Fidèle à ce qui fait sa force aujourd'hui, Overmon vous sert sur un plateau la possibilité de superviser vos bases Oracle, Mysql et SQL Server en vous affranchissant de ces problématiques.

Vous vous demandez comment ca marche ?

On peut difficilement faire plus simple.

Mise en oeuvre[modifier]

Au même titre que vous avez fourni à Overmon un fichier CSV, pour superviser vos serveurs, vous devez fournir, là encore, un fichier CSV spécifique pour les bases de données :

Sgbd001.jpg

Les informations à produire sont minimalistes :

  • le nom de la machine
  • le nom de l'instance
  • un login habilité sur la base
  • le password associé
  • le type de base de données

A noter pour chaque type de bases de données, il existe deux modes : un mode standard et un autre extended

A travers ces deux modes, nous avons souhaité nous rapprocher au plus près des réelles conditions de production de votre système d'information.

En effet, quel intérêt cela a t-il de superviser constamment 500 indicateurs spécifiques sur toutes vos bases de données ? Et surtout, que faire des 500 alarmes qui se déclenchent si la base de donnée s'arrête ?

C'est pour cela que nous avons mis en place ce système de double-mode :

Le mode standard[modifier]

A utiliser en tout temps, sur toutes vos bases de données. Dans ce cas, la supervision est concentrée sur quelques point clés, qui sont :

Oracle[modifier]

  • ORACLE-CONNECTED-USERS
  • ORACLE-CONNECTION-TIME
  • ORACLE-DATAFILE-IO-TRAFFIC
  • ORACLE-INVALID-OBJECTS
  • ORACLE-PROCESS-USAGE
  • ORACLE-RMAN-BACKUP-PROBLEMS
  • ORACLE-SESSION-USAGE
  • ORACLE-SGA-DATA-BUFFER-HIT-RATIO
  • ORACLE-SGA-DICTIONARY-CACHE-HIT-RATIO
  • ORACLE-TABLESPACE-CAN-ALLOCATE-NEXT
  • ORACLE-TABLESPACE-FRAGMENTATION
  • ORACLE-TABLESPACE-FREE
  • ORACLE-TNSPING

SQL Server[modifier]

  • MSSQL-CONNECTED-USERS
  • MSSQL-CONNECTION-TIME
  • MSSQL-CPU-BUSY
  • MSSQL-DATABASE-FREE
  • MSSQL-FULL-SCANS
  • MSSQL-IO-BUSY
  • MSSQL-LOCKS-DEADLOCKS

Mysql[modifier]

  • MYSQL-CONNECTION-TIME
  • MYSQL-OPEN-FILES
  • MYSQL-SLOW-QUERIES
  • MYSQL-UPTIME


Le mode extended[modifier]

A utiliser lorsque vous souhaitez une attention particulière sur une base de donnée. Outre les indicateurs du mode standard, vous y trouverez :

Oracle[modifier]

  • ORACLE-DATAFILES-EXISTING
  • ORACLE-ENQUEUE-CONTENTION
  • ORACLE-ENQUEUE-WAITING
  • ORACLE-EVENT-WAITING
  • ORACLE-EVENT-WAITS
  • ORACLE-FLASH-RECOVERY-AREA-FREE
  • ORACLE-FLASH-RECOVERY-AREA-USAGE
  • ORACLE-LATCH-CONTENTION
  • ORACLE-LATCH-WAITING
  • ORACLE-PGA-IN-MEMORY-SORT-RATIO
  • ORACLE-REDO-IO-TRAFFIC
  • ORACLE-RETRY-RATIO
  • ORACLE-ROLL-BLOCK-CONTENTION
  • ORACLE-ROLL-EXTENDS
  • ORACLE-ROLL-HEADER-CONTENTION
  • ORACLE-ROLL-HIT-RATIO
  • ORACLE-ROLL-WRAPS
  • ORACLE-SEG-TOP-10-LOGICAL-READS
  • ORACLE-SEG-TOP-10-PHYSICAL-READS
  • ORACLE-SEG-TOP-10-ROW-LOCK-WAITS
  • ORACLE-SGA-LATCHES-HIT-RATIO
  • ORACLE-SGA-LIBRARY-CACHE-GETHIT-RATIO
  • ORACLE-SGA-LIBRARY-CACHE-PINHIT-RATIO
  • ORACLE-SGA-LIBRARY-CACHE-RELOADS
  • ORACLE-SGA-SHARED-POOL-FREE
  • ORACLE-SGA-SHARED-POOL-RELOADS
  • ORACLE-SOFT-PARSE-RATIO
  • ORACLE-STALE-STATISTICS
  • ORACLE-SWITCH-INTERVAL
  • ORACLE-SYSSTAT
  • ORACLE-TABLESPACE-IO-BALANCE
  • ORACLE-TABLESPACE-REMAINING-TIME
  • ORACLE-TABLESPACE-USAGE

SQL Server[modifier]

  • MSSQL-BACKUP-AGE
  • MSSQL-BATCH-REQUESTS
  • MSSQL-FREE-LIST-STALLS
  • MSSQL-LATCHES-WAIT-TIME
  • MSSQL-LATCHES-WAITS
  • MSSQL-LAZY-PAGE-LIFE-EXPECTANCY
  • MSSQL-LAZY-WRITES
  • MSSQL-LOCKS-TIMEOUTS
  • MSSQL-LOCKS-WAITS
  • MSSQL-MEM-POOL-DATA-BUFFER-HIT-RATIO
  • MSSQL-SQL-INITCOMPILATIONS
  • MSSQL-SQL-RECOMPILATIONS
  • MSSQL-TOTAL-SERVER-MEMORY
  • MSSQL-TRANSACTIONS

Mysql[modifier]

  • MYSQL-CLUSTER-NDB-RUNNING
  • MYSQL-INDEX-USAGE
  • MYSQL-LONG-RUNNING-PROCS
  • MYSQL-SLAVE-IO-RUNNING
  • MYSQL-SLAVE-LAG
  • MYSQL-SLAVE-SQL-RUNNING
  • MYSQL-TABLE-LOCK-CONTENTION
  • MYSQL-TABLECACHE-HITRATE
  • MYSQL-THREADCACHE-HITRATE
  • MYSQL-THREADS-CONNECTED
  • MYSQL-TMP-DISK-TABLES

Evidemment, vous aurez toute latitude dans Centreon, pour affiner les services qui vous intéresse, ou pas.

Revenons, à notre process ... nous venions d'importer dans Overmon vos bases de données.

Concernant le déploiement des services en lui même, rien de plus simple : nous avons créé dans l'admin tools un nouvel onglet, nommé "Bases de données" :


C'est à partir de cet onglet que vous pourrez déployer vos services. Vous pourrez également switcher, pour une base de donnée, les services associés du mode standard à extended, et inversement.

Il vous suffit enfin de patienter quelques minutes, que les informations parviennent à Overmon Server, et vous y êtes :

Sgbd003.jpg

Sgbd004.jpg


Pour vous familiariser plus avant avec notre technologie, nous vous proposons de visualiser une vidéo, qui vous montrera comment nous prétendons implémenter la supervision de trois bases de données (SQL Serveur 2008 R2, Mysql 5, Oracle 10.2) en 10 minutes !

Voir la vidéo