Intégrer un nouveau type de sonde

De Overmon Wiki
Aller à : Navigation, rechercher

Dans Overmon, il est possible d'intégrer très facilement de nouveaux types de sondes :


Onglet Plugins.jpg


Cet onglet de l'OAT (Plugins) recense un certain nombre de sondes "prêtes à l'emploi"

Il s’agit ni plus ni moins que de vous permettre de déployer en un temps record n’importe quelle sonde nagios sur votre parc.

Voici un exemple, qui vous permettra de comprendre le process que nous avons mis en place,  et que nous avons simplifié au maximum : Admettons qu'on vous demande d'implémenter de toute urgence une supervision de vos serveurs web. Dans ce scénario exemple, il s’agit de serveurs apache.

A ce stade, vous ne savez pas comment procéder. Vous vous rendez sur un market de sondes quelconque (nagios exchange, monitoring-exchange, autre), et vous tombez sur une sonde qui vous semble correspondre à votre besoin Vous récupérez l’URL de la sonde, ainsi qu’un petit nombre d’informations qui vous permettent de créer une nouvelle entrée dans le fichier ini de l’OAT.

Vous relancez l’OAT.

Vous êtes prêts à déployer !

Simplissime, non ?

Entrons maintenant dans le détail des opérations. Comme je l’ai dit précédemment, tout est piloté par le fichier ini de l’OAT.

Dans le cas de la sonde check_apache2 qui nous sert d’exemple, jetons un oeil sur l’entrée correspondante dans le fichier OvermonPlugins.ini : 



[Plugin check_apache2]
plugintype=Web Server
hosttype=Unix
filename=check_apache2.sh
commandname=check_apache2
servicetemplatename=APACHE-STATUS
servicename=APACHE-STATUS
pluginurl=http://exchange.nagios.org/components/com_mtree/attachment.php?link_id=619&cf_id=24
iconurl=http://thrift.apache.org/static/images/favicon.ico
helpurl=http://exchange.nagios.org/directory/Plugins/Web-Servers/Apache/check_apache2-2Esh/details
--hostname=localhost
--port=80
--warning-req=100
--critical-req=250



Analysons maintenant ce contenu : Dans ce fichier ini, toute section dans le fichier ini de l’OAT commencant par "[Plugin" est considérée comme une sonde.
Toutes les entrées sont obligatoire, à l'exception de celles commencant par "--", ou "-", et qui sont des arguments de la sonde.
Jetons maintenant un oeil avisé sur chacun de ces paramètres :

  • plugintype définit le type de plugin. Les types existant pour l'instant sont "Cluster", "Database", "Network", "Others", "System", et "Web Server". Ce modèle sera enrichi ultérieurement. Une sonde ne peut être définie en dehors de ces types, sous peine de ne pas être reconue par l'OAT.
  • hosttype définit le type de host sur lequel peut être appliqué la sonde. Il existe deux types qui sont "Windows" et "Unix". Là encore, il n'est pas possible de saisir un autre type. Pour les linux, utilisez "Unix".
  • filename spécifie le nom du fichier. Si nécessaire, il sera automatiquement téléchargé, puis placé dans <OAT_DIR>\Plugins.
  • commandname est le nom de la commande qui sera éventuellement créée.
  • servicetemplatename est le nom du service template qui sera créé.
  • servicename est le nom du service qui sera créé.
  • pluginurl est l'URL qui sera utilisée pour télécharger la sonde, en cas de besoin.
  • iconurl est l'URL qui sera utilisée pour télécharger un icone associé à la sonde. Si ce champs est vide, alors c'est l'icon du plugintype qui sera utilisé
  • helpurl est l'URL qui sera utilisée pour proposer l'aide en ligne sur la sonde
  • toutes les entrées commencant par "--" ou "-" sont les arguments à passer à la sonde. Chaque sonde étant unique, il faudra donc consulter l'aide associée pour déterminer quels arguments utiliser en fonction de ses besoins


Dès lors que ces informations sont correctement saisies, il suffit de redémarrer l’OAT pour que la sonde soit prise en compte. Le déploiement est alors enfantin : il suffit de sélectionner la sonde, puis les cibles à atteindre. Cliquer sur « Ajouter dans Centreon », et le tour est joué !

Notez que vous pouvez à tout moment supprimer des services que vous auriez déployé à tort, via des menus contextuels.