Guide d'installation de Overmon Admin Tools

De Overmon Wiki
Aller à : Navigation, rechercher

Introduction[modifier]

Overmon se compose de trois éléments :

  • Overmon Server (OVS) : Appliance VMware contenant Centreon, Glpi, Fusioninventory, et …
  • Overmon Poller (OVP) : Appliance VMware contenant uniquement Centreon Engine. A utiliser en renfort de l'OVS, pour des installations adossées à des parcs important. Par expérience, nous conseillons d'implémenter un OVP supplémentaire pour chaque tranche de 5000 services supervisés.
  • Overmon Admin Tools (OAT) : Outil d’administration permettant d’administrer aisément l’OVS (ou votre propre système Nagios/Centreon/Glpi)


Un couple user/password unique a été défini sur l’ensemble des composants de Overmon Server : overmon/overmon Il permet l’administration courante de l’OVS. En cas de besoin, sachez que le mot de passe du compte root est également « overmon ».

Avant d'aller plus loin, il existe une règle fondamentale, à respecter en toute circonstance :

Pour qu'Overmon fonctionne, tous les éléments (OVS, OAT, Equipements du parc) doivent pouvoir communiquer ensemble :

  • L'OVS doit pouvoir communiquer avec les équipements distants : que ce soit via SNMP, NRPE, WMI, SSH, il est nécessaire que l'OVS puisse interroger les équipements, que ce soit à des fins d'inventaire et de supervision.
  • L'OAT doit pouvoir communiquer avec les équipements distants : Les agents sont déployés via SSH pour les machines Linux, via Robocopy sur map pour les machines Windows. Sans ces connectivités établies, impossible de déployer quoique ce soit ...
  • L'OAT doit pouvoir communiquer avec l'OVS : Une des fonction de l'OAT est le pilotage de l'OVS. Veillez donc à ce que vous puissiez bien vous connecter en SSH sur l'OVS, depuis le PC qui héberge l'OAT.



Si, au terme de cet article, vous rencontrez divers problèmes, veuillez vous référer à l'article suivant

Installation[modifier]

Téléchargez les deux composants d’Overmon (OVS et OAT) ici.

Overmon Server[modifier]

Décompactez l’appliance Overmon Server (OvermonServer – vX.XX.7z).

Mettez en place l’appliance au sein de votre Hyperviseur.

Démarrez l’appliance. Configurez la couche réseau de l'appliance, afin de l'insérer dans votre réseau.

N'oubliez pas de créer une entrée spécifique dans votre DNS d'entreprise pour l'OVS. Il est impératif que l'ensemble des machines de votre parc puissent joindre l'OVS via un alias DNS.

Overmon Admin Tools (OAT)[modifier]

Pour ce faire, exécutez OvermonAdminTools_vXXX_x32_Setup.exe :

Guide Install OAT 001.jpg


Cliquez sur Suivant :

Guide Install OAT 002.jpg

Cliquez sur « Je comprends … » puis Suivant :

Guide Install OAT 003.jpg

Cliquez sur Suivant :

Guide Install OAT 004.jpg

Cliquez sur Suivant :

Guide Install OAT 005.jpg

Si vous souhaitez créer l’icone sur le bureau, cochez la checkbox correspondante, puis cliquez sur Suivant :

Guide Install OAT 006.jpg

Cliquez sur Installer :

Guide Install OAT 007.jpg

Une fois l’installation terminée, une fenêtre vous confirme que tout s’est bien passé :

Guide Install OAT 008.jpg

Cliquez sur « Terminer ».

Configuration post-installation[modifier]

L'OAT utilise un fichier ini pour établir son mode de fonctionnement, ainsi que sa connectivité avec son/ses OVS(s).

Avant toute chose, vous devez donc adapter son contenu à votre contexte (réseau, notamment).

Lancez l'OAT (Overmon Admin Tools).

Guide Install OAT 009.jpg

Comme il s'agit de son premier lancement, l'OAT va générer une configuration "par défaut". Vous allez devoir adapter cette configuration à vos besoins.

Pour ce faire, éditez simplement le fichier .ini à la racine de votre OAT.

Pour vous aider dans cette étape cruciale, nous vous invitons à vous référer cet article

Une fois le fichier .ini correctement adapté, lancez alors OAT sur votre PC.

Si tout se passe bien, vous arriverez alors sur son écran principal :

Guide Install OAT 020.jpg


A ce stade, si vous voyez bien cet écran apparaitre, cela signifie que votre OAT est bien capable de communiquer avec son OVS.

Mais cela ne suffit pas, il va maintenant falloir modifier la configuration de l'OVS en fonction des informations contenues dans l'OAT. Prenons un exemple : admettons que vous avez décidé d'utiliser un GLPI externe, vous allez alors aller dans l'onglet "Options" de l'OAT, et modifier la valeur du champs "FusioninventoryURL". Très bien, mais une fois que c'est fait, il faut bien synchroniser cette modification vers l'OVS. Pour ce faire, il vous suffit de cliquer sur le bouton "Appliquer la configuration de l'OAT sur l'OVS" :


Guide Install OAT 021.jpg


Concrètement, l'OAT va alors modifier le contenu du fichier /usr/local/overmon/.OVS_customizations de l'OVS. Sachez que ce fichier est sourcé, par la plupart des scripts inclus dans Overmon, d'où l'importance de le maintenir à jour !

Une autre étape importante consiste à corriger les liens entre les différents composants d'Overmon (Centreon, GLPI, Mediawiki, ...), en fonction des infos contenues dans l'OAT. Une fois encore, nous vous avons facilité la tâche, puisqu'il vous suffit d'aller dans la combo "Administration Avancée", puis de sélectionner "Etablir les liens Centreon/GLPI/Mediawiki" :


Guide Install OAT 022.jpg


Validation de l'accès aux différentes interfaces[modifier]

Dernière étape de ce long parcours ... la vérification qu'Overmon est fin prêt pour changer votre vie !

Première chose à faire : cliquez sur le bouton "Statuer" :


Guide Install OAT 023.jpg


OAT déclenche alors un "overmon status" sur l'OVS, qui vous permettra de vérifier :

  • La configuration réseau en vigueur
  • L'état des différents processus
  • L'état des pollers
  • Le niveau de performance globale, via l'indicateur LMP. Pour info/rappel : le LMP est le résultat d'une algorithmique complexe qui prend en compte tous les composants d'Overmon. Au final, un LMP inférieur à 1 vous indique que tout est OK

Dans le cas présent, notre LMP indique 0.82. Nickel ! Nous pouvons a présent aller vérifier les différentes interfaces proposées.

En voici la liste (en admettant que vous avez laissé OVS01, en tant que hostname :

A noter : si vous n'avez touché à rien, le couple user/password à utiliser dans tous les cas est overmon/overmon. Nous vous recommandons évidemment de les modifier au plus tôt ... ;o)

Enjoy !

Quelques screenshots tirés de la solution :

Guide Install OAT 024.jpg


Guide Install OAT 025.jpg


Guide Install OAT 026.jpg


Guide Install OAT 027.jpg